Fère Champenoise

Mémoire Fertonne

Association

Les archives de l'association Mémoire Fertonne

Chemin de fer

Chemin de fer de l’Est. Lignes d’Epernay à Romilly et de Fère à Vitry le François. Etablissement d’une gare commune à Fère avec le chemin de fer de Fère à Vitry. Plan et profils de l’allongement du passage à niveau. (1881)
Plan parcellaire des terrains à acquérir sur la commune de Fère pour la construction d’un chemin de fer d’intérêt local d’Epernay à Romilly (Bruxelles le 8 septembre 1869)
Plan au 1/10 000ème de la section unique comprise entre Fère et Vitry (1880)
Plan du passage à niveau route de Mareuil/Ay (actuelle route de Morains fermée). (13/11/1880)
Plan du passage à niveau route de Chalons à Provins (actuelle route de Normée). (13/11/1880)
Jugement d’expropriation (18/02/1870) pour cause d’utilité publique pour construction voie ferrée Epernay à Romilly.
Note à l’appui de la demande faite par les communes intéressées pour la construction d’un chemin de fer entre Sézanne et Vitry et permettant le placement d’une gare à Humbeauville et Trouans (NDLR : un non un passage par Fère) par Mr BATTELIER du Meix Thiercelin et élu de la Chambre d’Agriculture (27/06/1878)
Plan concernant le prachèvement de la 2ème voie de Oiry à Fère (juillet 1925)
Tableau des sacrifices (!) faits par les communes, et don de certains particuliers, desservies (pas seulement sur le tracé, mais dans un rayon plus large) par le tracé du chemin de fer d’intérêt local de Oiry à Romilly (1872). Longueur 87 kms dont 80 dans la Marne.
Arrêté relatif au chargement et déchargement des wagons complets (16/08/1878)
Projet d’enclenchement (certainement aiguillage) à la gare de Fère près de la bifurcation (21/07/1887)
Divers actes :
- demande de construction d’une marquise au-dessus des quais et amélioration des cabinets d’aisance (10/11/1889)
- demande (refusée) du conseil municipal pour créer une nouvelle voie de garage (29/05/1893)
- demande (refusée) élargissement du trottoir (25/01/1894). « Si les cochers d’omnibus ne plaçaient leur voiture contre la bordure avec les portes ouvertes il n’y aurait pas de problème« .
Lettre du Ministère accusant réception de la date d’ouverture de la voie Fère-Vertus pour le 24 août 1871.
Déclaration accident mortel d’un lampiste heurté par 1 machine le 21 novembre 1924
Télégramme : le 15 octobre 1925, un train de voyageurs, venant de Sommesous, déraille à 800 m de la gare. Le mécanicien est tué et le chauffeur et 2 voyageurs blessés.
Lettre du Maire de Fère au Maire de Sézanne, lui indiquant entre autre qu’il ne voit pas l’intérêt d’une ligne Calais-Marseille pour le canton de Fère.
Epopée des Chemins de Fer de l’Est (créés en 1854) parue dans la revue de la Région . Elle sera nationalisée le 1er janvier 1938 = SNCF.
Catastrophe de Lagny le 24 décembre 1933 = 1 mort à Fère : Pierre Carré.
Plusieurs plaquettes (suite à expo ?) sur l’histoire des différentes voies de la région;
1ère Souscription (en 1838) des habitants de Fère pour la construction d’un de Fère à Bannes. Suivra une 2ème avec la liste.
Photo parue dans l’Union de la locomotive « la Sézanne » parue dans l’Union du 10 octobre 1985 et exposée au musée du chemin de fer de Mulhouse
Articles de journaux :
- en juin 1940, destruction voie ferrée Anglure-Romilly. La voie sera déposée en 1942. A partir de septembre 1942, la section Fère-Oiry est remise à voie unique.
Mémoire présenté par la commune d’Avize en faveur du train passant par Fère et Vertus sur la ligne Orléans Epernay, en défaveur d’un tracé passant par la Charmoye et Montmort (1853)
Ligne d’Epernay à Sézanne ; avant-projet Plan Général (12/07/1866)
Reproduction cartes postales
- gare de Fère - Grande rue Normée - Mairie de Fère - Salle du conseil
- reproductions photos défilé (où ? Quoi ? Enterrement ?)
17 juillet 1944 à 12 h 15, le train SF a été mitraillé en gare de Fère. Machine hors service. 3 voyageurs civils blessés dont 2 grièvement.
           27 juillet 1944 à 19 h 15 la gare de Fère a été mitraillée. Réservoir d’eau percé. Halle PV avariée. Fils téléphoniques coupés.
1er août 1944 la gare de Fère a été mitraillée. Dégâts importants au BV. Fils téléphoniques coupés.
5 août 1944 à 3 h 25, le train 41 236 a été bombardé et mitraillé entre Fère et Connantre. 4 wagons avariés. Fils téléphoniques et de signaux coupés. Circulation normale à 7 h 45.

Informations

 
 
prochaine réunion
le jeudi 5 juillet
20h00
à Linthes
devant la mairie